Un amour inconditionnel

Il y a deux ans, mon fils Nicolas, alors âgé de quatorze ans, a appris qu’il était atteint d’arthrite juvénile. La nouvelle fut difficile à accepter, surtout pour mon fils qui a dû cesser de jouer au hockey. Comme une bonne part de sa vie sociale tournait autour de cette activité, Nicolas se sentait isolé.

Nous avions parlé de lui acheter un chien pour qu’il ait de la compagnie. J’avais moi-même eu un chien quand j’étais enfant et j’ai pensé que Nicolas tirerait beaucoup de joie d’un tel animal. Comme nous étions très occupés, nous n’avons pas donné suite à cette idée sur le coup.

Un jour, de retour de l’hôpital où ma femme s’était rendue avec Nicolas, celle-ci m’a dit que notre fils avait avoué à l’infirmière qu’il aimerait beaucoup avoir un chien. Ce jour-là, j’ai appelé un éleveur et j’ai acheté un chien de la nouvelle portée de son Golden retriever. C’est Nicolas qui a choisi le chiot.

Je savais que le chien, du nom de Cooper, serait très bon pour Nicolas, mais je n’avais pas encore saisi l’impact qu’il aurait sur tous les membres de la famille, car nous adorons tous Cooper.

Comme je suis le premier levé et le dernier couché, je vis une relation spéciale avec Cooper. Il est mon plus grand maître. Avec lui, j’ai appris l’amour inconditionnel, la présence et la joie.

Quand je rentre plus tard du travail et que tous les membres de la famille sont occupés, Cooper me reçoit toujours comme un roi, comme son meilleur ami. Il est tout excité et plein d’amour.

Souvent, en soirée, quand tout le monde est couché, il vient me voir, pose sa patte sur mon bras et me regarde de près, comme s’il voulait me dire qu’il m’aime.

Par beau temps, le week-end, je prends souvent de très longues marches avec Cooper et c’est toujours un grand moment de joie pour nous deux.

Cooper est une source intarissable de joie pour nous et il a grandement changé la vie de tous les membres de notre famille.

© 2020 Kosta Impact Animal inc.